En 3°

Cette année, les élèves de 3° partent à la découverte de l’Andalousie et de ses multiples facettes (histoire, architecture, gastronomie, culture).

Il ne s’agit pas seulement d’un voyage scolaire d’une semaine mais d’un véritable projet d’année qui s’inscrit dans le cadre d’un EPI. A ce titre, les élèves auront des exposés par binômes à préparer sur un des thèmes en lien avec le séjour (La Mezquita de Cordoue, l’histoire d’Al Andalus, la tauromachie…).

Pour les aider dans leur travail, Mme Louit, la documentaliste, leur a rappelé toute la méthodologie quant aux recherches, à la vérification des sources etc. Ces exposés seront ensuite soutenus en langue espagnole le mercredi 7 mars après-midi devant un jury de deux professeurs. Cet oral permettra l’évaluation des compétences « parler en continu », « réagir et dialoguer » et « découvrir les aspects culturels d’une langue vivante »  en espagnol pour le LSU.

Par ailleurs, en lien avec la visite de l’Ecole d’Art Equestre de Jérez de la Frontera, Mme Ainciburu initiera les élèves à cette discipline lors du cycle équitation.

Ce séjour a également un aspect éducatif quant à la valeur de l’argent et les efforts nécessaires pour obtenir ce que l’on souhaite. En effet, les élèves ont vendu des chocolats à l’occasion des fêtes de fin d’année, encadrés par leurs enseignants qui n’ont pas compté leur temps pour œuvrer à la réussite de cette action.

Au final, 1317 boîtes de chocolats ont été vendues, 395 kg de chocolats ont été répartis le 12 décembre, jour de la réunion parents professeurs en 3°. Bravo aux élèves et aux enseignants qui ont piloté l’opération pour cette première édition car ce ne sont pas moins de 3500€ nets qui ont été récupérés, permettant d’abaisser d’autant la facture globale du coût du séjour.

A ce titre, l’APEL contribue aussi au succès de ce projet en donnant à chaque élève 100€ afin de réduire le coût du séjour : cela représente tout de même 6400€ versés pour ce projet !

Après tout le travail réalisé en amont dans le cadre de l’EPI, les élèves arriveront donc en Andalousie avec un bagage linguistique, culturel et des connaissances historiques qui leur permettront d’apprécier pleinement la richesse de cette autonomie espagnole.

Durant le séjour, ils complèteront un carnet de voyage qui leur servira d’appui (en plus de l’exposé déjà réalisé) s’ils décident de choisir cet EPI lors de l’oral de juin comptant pour le DNB.

Enfin, familles, élèves et enseignants se retrouveront en fin d’année scolaire pour une soirée andalouse où les enfants seront heureux de présenter le fruit de leur travail.

Les commentaires sont fermés