Vidéo et mémoire

La mémoire de l’industrie de la chaussure à Hasparren

Tout au long de l’année scolaire, et malgré la période de confinement, les élèves de 4e bilingue ont mené un projet autour de la mémoire de l’industrie de la chaussure à Hasparren. Ce travail a été encadré par L. Croc, professeur d’histoire-géographie et N. Challet, professeur de basque, avec le soutien technique de Haitz Aldana, cameraman de la télévision de proximité Kanaldude.

 

L’objectif de ce projet était de produire une émission en basque et en direct autour d’un thème donné, en rapport à la fois avec le programme d’histoire et leur propre environnement. Toutefois, le coronavirus et le confinement étant passés par là, l’émission ne sera pas réalisée en direct mais enregistrée puis diffusée un peu plus tard.

Durant les deux premiers trimestres les élèves ont travaillé avec Haitz Aldana sur les techniques de prises de vue, du son, de la lumière. En parallèle, ils ont approfondi le sujet avec leurs deux professeurs en effectuant des recherches sur Internet, en allant sur le site de la Commission « Histoire » de la mairie d’Hasparren, ou en lisant des articles ou des documents d’archives. Que nous reste-t-il de cette période ? Quels patrimoines matériel et immatériel ? Que faire pour mettre ce patrimoine en valeur ?

 

Au cours de leurs recherches les élèves ont découvert que cette histoire les concernait souvent très directement. Ainsi, deux d’entr’eux ont pu rapporter des photos de vestiges de tannerie prises chez eux. Plusieurs autres ont appris que leurs grand-parents avaient passé de longues années dans les usines de chaussures d’Hasparren. Ils ont préparé puis filmé des témoignages d’ouvriers ou de descendants d’immigrés partis d’Hasparren lors des faillites des tanneries artisanales.

Les commentaires sont fermés.