Venue de Ginette Kolinka

Le 22 mai dernier, à l’initiative des professeurs d’histoire-géo du collège, Ginette Kolinka est venue témoigner de sa vie durant la période la plus noire du XX° siècle, les années de la Seconde Guerre Mondiale et de l’occupation de la France par les nazis.

Aujourd’hui âgée de 94 ans, Ginette Kolinka était adolescente au moment des faits, l’âge des élèves de 3° et de 4° réunis en salle d’étude un mercredi après-midi pour l’écouter. Accompagnés de parents mais aussi de professeurs d’autres établissements, les élèves ont pu écouter le récit d’une grande dame, le récit d’une adolescente autrefois qui ne comprenait pas comment la France, terre d’accueil pour sa famille juive d’origine roumaine et ukrainienne, avait pu basculer dans les abîmes de l’intolérance et de la monstruosité.

Avec beaucoup d’humour et de légèreté pour aborder des sujets qui ne le sont pas (son arrestation, sa survie dans le camp de Birkenau, l’extermination de ses proches dans les chambres à gaz, sa libération et sa reconstruction après la libération),  Ginette Kolinka a su toucher nos jeunes et les aider à prendre la mesure de ce qu’a pu être un passé qui n’est pas si lointain que cela. Prendre la mesure également de mots comme la tolérance, le respect, l’acceptation de l’autre et le faire-communauté.

Dans un présent aux allures incertaines et parfois inquiétantes, le discours de Ginette Kolinka s’est voulu vigilant et éclairant pour les personnes réunies, qu’elles soient adolescentes ou bien adultes. Des personnes qui seront autant de « petites graines » de Madame Ginette Kolinka.

Le témoignage s’est terminé autour d’un verre au kiosque du collège où un cadeau lui a été remis avec des chocolats du Pays basque. L’occasion pour trois de nos élèves de réaliser un Auresku pour une dame qui aura su toucher nos consciences.

Les commentaires sont fermés.